::Forum::
[22 octobr... [8 octobre... Tirages vo... [24 septem... Spa six Ho... [10 septem... [27 ao&uci... Pause d'&e... [16 juille... [9 juillet... Foot... [18 juin] ... [4 juin] R... Rés... [21 mai] R... [14 mai] T... [9 avril] ... [23 avril]... Retour de ... [5 mars] L...
::Pub::
Hit-Parade.com
Anegocier.com
SoftBB
Get Firefox!
::Stat::
::Visites::
Total: 388774
Today: 67
Max: 471
::Charade 65 : Luc vers un nouveau sacre ?::
Interview d’après course de Luc par notre journaliste sur place Gérard Quombraque :

GQ : Bonjour Luc. J’ai été impressionné par la solidité de votre course à Clermont. Franchement, on dirait que vous n’avez aucune pression lorsque vous pilotez en course. Est-ce la réalité ? Avez-vous été sous pression en course oui ou non ?

-=VG=- :Pour cette course, je suis parti relativement confiant en moi, si je puis dire, car j'aime vraiment beaucoup le feeling de ce circuit et le comportement des châssis '65. Les deux cohabitent très bien je trouve. J'ai réussi un excellent départ qui m'a permis dès le début de me retrouver à l'avant du peloton sur un tracé ne favorisant pas vraiment les dépassements. Pour ce qui est de la pression, et ce malgré les apparences, elle était bien présente car une 'petite' BT7 face à une 'puissante' Ferrari, il valait mieux assurer un max pour avoir une chance d'obtenir un résultat. Je ne suis heureusement pas trop influençable à la pression et avoir eu un châssis stable me permettait de garder mon sang froid ...

GQ : Alors ce choix de châssis, c’était franchement audacieux.
Pourriez-vous expliquer à nos lecteurs quelles ont été vos motivations pour choisir la Brabham BT7 ?

-=VG=- : Pour le choix du châssis, c'est mon coéquipier qui a proposé l'idée. J'ai accepté le choix car Clermont est un tracé alliant vitesse et courbes très techniques, le tout planté sur un décor aux dénivelés assez importants. Il était donc pour moi important de posséder une châssis léger et facile a 'manoeuvrer'. La BT7 incarnait très bien ce que je recherchais et le choix s'est avéré payant au final ... Quand au résultat de mon coéquipier suite a sa proposition, personne ne la connaît vu qu'il n'a pas participé.

GQ : Quel type de réglage avez-vous choisi pour la BT7 ? Pouvez-vous nous expliquer votre méthode pour régler cette voiture ?

-=VG=- : Pour ce qui est des réglages, je ne suis pas du tout un as ingénieur/mécano et comme à mon habitude, depuis toujours sur GPL, mon principal but lorsque je 'tente' de régler un châssis est d'obtenir un réglage TRES stable afin de ne pas avoir à me battre avec mon châssis pour le maintenir sur la piste en course ... Le reste se fait à la hargne, au culot et surtout en ce qui me concerne la constance.


GQ : Régulièrement, vous mentionnez le fait que vous êtes en nage après une course. Pourriez-vous nous expliquer comment cela se passe avant, pendant et après la course ? Combien de temps préparez-vous une course ?

-=VG=- : Il faut que j'avoue que nos sessions de grand prix opèrent sur moi une réelle 'immersion' surtout le jour j et plus particulièrement vers 19h30 lorsque les derniers instants de 'calme relatif' sont encore présents. J'entre alors dans un comportement assez nerveux qui allie angoisse et excitation. Il m'arrive presque systématiquement d'aller pisser deux fois avant un départ ... C'est tout dire :p Pour les qualifs, ça va encore ... Je reste +/- calme et j'essaye forcement de réaliser mes tours du mieux possible. Pour la course par contre, c'est nettement plus tendu ... Les départs sont très éprouvants car ils demandent à la fois réflexe, agilité et vitesse. Ensuite, les premiers tours sont sous pression maximale car a ce stade de la course le trafic est serré et 'pressant'. Après, il faut soit essayer de remonter les places perdues, soit s'efforcer de ne pas en perdre et ce tout au long de l'épreuve. A ça viennent s'ajouter les dépassements de 'lappés' ( qui sont parfois un sport a eux seuls :( ), éviter les 'crashés' qui sont en pleine trajectoire ou remontent sur la piste et les erreurs de conduite personnelles menant a une sortie de route. Enfin lors des derniers tours, c'est à nouveau un sentiment d'excitation qui revient se greffer au-dessus du tout ... pour culminer à la vision tant attendue du drapeau à damier. Tout cet ensemble de choses me conduisent inévitablement à être en nage voir même ressentir des douleurs au pied et dans le dos ... Après la course, on en parle ( parfois je m'emporte de trop :s ) et au final ce n'est que de l'immense bonheur que l'on a le plaisir de renouveler tout au long de l'année :)


GQ : Franchement vous avez signé un excellent temps aux essais avec la BT7. Les réglages étaient-ils différents de ceux de la course ? Est-ce votre PB dans cette voiture ? Comment se sont déroulés les essais pour vous ?

-=VG=- : J'ai été également fort satisfait de ma prestation aux qualifs sur la BT7 face à un habitué des 'hotlaps' qu'est le leader du team Gubics. Mais encore une fois, je me sentais assez à mon aise sur ce châssis et je pouvais donc avaler les virages avec une certaine agressivité tout en prenant beaucoup de plaisir. Le résultat final s'est avéré payant ... Pour ce qui est du réglage CF 65, la seule différence entre mon setup de qualif et celui de la course a été la quantité de fuel embarqué. Quand au 'PB', et contrairement aux autres, je n'ai aucune idée des bons temps qui se font sur les circuits en général car je ne suis pas du tout adepte du hotlapping. Mes 'personnal best' à moi sont ceux ou j'ai eu un excellent résultat sur course une très disputée. On pourrait considérer cette course à Charade comme une de mes PB 2006 :)


GQ : Pourriez-vous donner quelques conseils pour les débutants afin de les aider à être plus constant et plus rapide ?

-=VG=- : Si je devais donner un conseil, il serait de ne pas se lancer dans une course sans connaître le tracé. Non seulement pour pouvoir effectuer une bonne course soi-même, mais aussi et surtout pour laisser les autres avoir une bonne course également. Car il ne faut pas perdre de vue que a ce moment précis, on n'est pas seul sur la piste et que des erreurs de jugement sur un tracé méconnu peuvent avoir de fâcheuses répercutions sur la course des autres pilotes présents ... Pour ce qui est de la rapidité, j'attends moi-même de bons conseils :D


GQ : Quels sont vos objectifs cette année en LBGPL ?

-=VG=- : Mon objectif principal en LBGPL est de prendre un maximum de plaisir à effectuer des courses online avec des gens motivés et partageant la même passion pour le SIMRACING ... Longue vie a la ligue ! Mon autre objectif est le même que tout pilote je pense ... Gagner, dans la mesure du possible, le plus grand nombre de grand prix ;)

Nouvelle écrite par: Fred le 17-04-2006 11:24


::Commentaires::
il n'y pas de commentaires pour cette news
Créé par Copay Sébastien. Copyright www.lbgpl.be 2006