::Forum::
[22 octobr... [8 octobre... Tirages vo... [24 septem... Spa six Ho... [10 septem... [27 ao&uci... Pause d'&e... [16 juille... [9 juillet... Foot... [18 juin] ... [4 juin] R... Rés... [21 mai] R... [14 mai] T... [9 avril] ... [23 avril]... Retour de ... [5 mars] L...
::Pub::
Hit-Parade.com
Anegocier.com
SoftBB
Get Firefox!
::Stat::
::Visites::
Total: 388771
Today: 64
Max: 471
::East London 67 (sorry pour le retard)::
East London étant court et très sinueux, le Grand-Prix de ce 1er février a rassemblé pas moins de huit Brabham, contre trois BRM qui n'entendaient pas se laisser faire, et deux Ferrari perdues dans tout ce vert. Les italiennes étant rouge, rien ne se gagne car rien ne se vert comme nous allons le voir.

BigAppel réalise au dernier moment un très beau 1:22.17 qui lui donne la pole position devant Hervé et Jopi, malgré une Braby dont le pilote, en travers de la piste, a dû se faire un vain sang d'encre ...
L'écurie GUB3 manque d'un pilote, Fred ayant raté le transatlantique qui devait le ramener du Mexique où il préparait le GP du 25 (décembre). On ne veut pas être pris au dépourvu chez les GUB3, et pourtant il semble bien que Fran ait utilisé par erreur la voiture de son cousin, sur laquelle les mêmes initiales (F.G.) sont gravées à l'endroit où ils posent leur thermos de café qui les réveille durant la course ; ceci explique sans doute pourquoi la Brabham n°14 fit de si nombreuses embardées en sortie de virage, les deux voitures n'étant pas prévues aux mêmes mesures.

Le départ se passe sans le moindre incident, mais dès le début du premier tour les deux chaperons rouges, les n°15 et 17 fermant la marche, s'accrochent et prennent déjà du retard. On reverra souvent la n°15 à l'origine de certains problèmes, son pilote voulant être trop gentil en laissant passer les autres, mais du coup ralentissant maladroitement à des endroits dangereux.
Au 5e tour déjà Fran tente d'éviter cette Ferrari, et c'est Lolo, surpris, qui l'emboutira. Autre conséquence, Jieffe et Gorgo se heurteront violemment après avoir louvoyé entre les voitures en perdition, ce qui modifiera l'ordre du peloton en permettant aux BRM de s'intercaler. En tête le podium s'est rapidement formé, Jopi et BigA se bagarrant de près toute la course tandis qu'Hervé suivra de loin sans faiblir. Derrière ce trio, un autre aura longtemps chaud également, Jan, Gorgo et Cad échangeront souvent leurs places, Lolo, Fran et Jieffe les croisant par moments.
Lolo passera d'ailleurs brillamment la BRM de Jan au 14e tour, avant de se faire catapulter par ce dernier qui avait entammé sa chicane trop rapidement.

Les sorties de piste furent donc nombreuses, telle par exemple celle de Jieffe au 15e tour. Conséquence imprévue : une BRM parvient parfois à dépasser une Brabham, comme au 20e tour. Lolo et Jan se suivent de près lorsque, effrayé par la présence d'un attardé, Jan prend large un virage rapide et perd le contrôle de sa BRM, qui s'en va en perdition emboutir l'arrière de Lolo (encore lui ! Mais qu'est-ce que je lui ai fait, pense Lolo excédé. On l'entendra dire par après dans le stand : "Je ne le SUPPO-RTE-PLUS"). Evidemment, les nerfs de Lolo en ont pris dans les dents, et au tour suivant (22e) il se sortira tout seul ce qui n'est pas le pied, laissant enfin passer Jan dont le sourire au coin de l'indugence ressemble à s'y méprendre au ricanement anguleux du célèbre Satanas.
Fran ayant dû passer par les pits au 30e tour, la BRM de Cadavre parvient de justesse à passer devant, affichant un sourire au coin de l'indugence qui ressemble à s'y méprendre au ricanement anguleux du célèbre Satanas. Les loups ne se mangent pas entre eux dit-on, et les HOW se font des politesses dans leur BRM miaulante (on verra Cad chuchoter quelque chose à l'oreille pointue de son équipier après la course, un sourire au coin... mais je l'ai déjà dit). Cadavre se fera pourtant prendre un 2e tour vers la fin, ce qui n'empêchera pas ce team de faire la meilleure opération aux points grâce au règlement particulièrement particulier de la ligue (ceux qui n'ont pas tout compris peuvent suivre les cours de rattrapage le soir à l'étude. Paiement en Rands refusé, en Livres ou en Lires accepté).
La voiture n°15 perdra encore le contrôle au dernier tour dans une courbe rapide , ce qui fera transpirer ce satané Jan qui pilera sur les freins en se disant qu'il faudrait bien en mettre un à ces débordements d'acrobaties, certes photogéniques, mais qui manquent de charme pour qui risque de s'y encadrer (essayez donc d'encadrer un frein photogénique, vous verrez)...

La course se terminera par le podium Jopi-BigA-Hervé, le premier ayant une ligne droite d'avance seulement sur le second. Ils furent heureux et eurent beaucoup de chopes à la jolie Cocobana Tavern pour fêter ça, donc tout est bien qui finit bien !

Non. Comment non ? Non, parce que Pascal (qui avait obtenu un excellent 1:24.26 en qualifs) a vu sa BRM retirée de la grille pour une raison fallacieuse, la direction de course prétendant que son thermos (lui aussi se sert-il de stimulant café en course ?) devait être "connecté" au châssis pour éviter les éclaboussures. Ils ont certainement voulu dire "attaché" mais on leur pardonne, ce sont des boers. Mais alors pourquoi les odeurs de pied ne sont-elles pas interdites aussi nous direz-vous ? C'est ce que Jieffe va demander à la justice car c'est pour entendre cette déraison qu'il a été brusquement retiré de la course en pleine piste... euh de la piste en pleine course, pardon. Enfin, c'est pareil. La rédaction plaint sincèrement ces deux pilotes qui n'auraient pas dû être sanctionnés aussi durement. Quand se décidera-t-on à mettre des "stiff upper lip" à la direction sud-africaine, ils ne boivent que du thé, eux (euh dites please, un thermos de scotch, c'est permis ?).
B.Peres

Nouvelle écrite par: Eric le 09-02-2005 20:46


::Commentaires::
il n'y pas de commentaires pour cette news
Créé par Copay Sébastien. Copyright www.lbgpl.be 2006