::Forum::
[22 octobr... [8 octobre... Tirages vo... [24 septem... Spa six Ho... [10 septem... [27 ao&uci... Pause d'&e... [16 juille... [9 juillet... Foot... [18 juin] ... [4 juin] R... Rés... [21 mai] R... [14 mai] T... [9 avril] ... [23 avril]... Retour de ... [5 mars] L...
::Pub::
Hit-Parade.com
Anegocier.com
SoftBB
Get Firefox!
::Stat::
::Visites::
Total: 387778
Today: 36
Max: 471
::De la Valse au Disco::
Zeltweg, un très beau tracé, très complet qui demande un chassis réglé comme une épingle (pourquoi une épingle). C’est sans doute les essais les plus serrés avec tant de chassis disparates où seul la honda est absente pour cause de peinture rouge (cf le GP de Monza).

A remarquer surtout les excellents temps d’Eric en Cooper, de Fred en BRM et surtout de Yves en lotus qui fait un temps époustouflant pour un novice ! Un grand à en devenir certainement. Mais on oublie le pole man à savoir Michel en lotus qui réalise sa deuxième pôle de la saison.

Michel interrogé par le journal autrichien FORMULA HEINZ avant la course ne peut s’empêcher de se plaindre des conditions exécrables de son stand qui faute de place a été aménagé dans une tente derrière les paddocks. « Imaginez qu’il m’arrive un pépin pendant la course. Je dois rouler jusqu’à ma tente, je perds déjà 2 minutes. Et pas question de prendre le mulet car ce serait trop facile ». On reconnaît bien là le caractère trempé de cet excellent pilote qui a déjà plusieurs fois laissé son véhicule sur le bord de la piste plutôt que de rentrer au stands pour ravitailler où changer de pneus (Il paraîtrait que son arrière grand-père lui a toujours dit : « mon fiston quand tu seras grand, ne va pas au pit sans une capote car on peut attraper la syphterilis» Les formules 1 sont en effet dépourvues de capotes, ceci expliquant peut-être cela).

Intéressons nous un peu aux derniers sur la grille qui roulent dans de mauvaises conditions. Jieffe depuis ses championnats de ski où il chuta douloureusement sur la poitrine, souffre de pertes de mémoire chroniques qui lui font oublier le circuit sur lequel il se trouve (bizarre quand même car il n’a pas été atteint à la tête). Imaginez-vous un peu : soudain alors que vous prenez le raidillon, paf c’est la parabolique qui s’affiche à vos yeux ! Ces flashs seraient accompagné de barres rouges qui montent et descendent que l’on appelle Lags. Vincent, depuis qu’il a rompu sa liaison avec Laetitia Casse-toi, n’est plus vraiment compétitif. Certains l’auraient encore vu à des heures tardives au EIN ZWEI DREI KUKELEI en compagnie de demoiZelles, mais cela n’est qu’une façade et il souffre en silence.

Z’est parti ! Michel s’élance devant Fred qui passe Eric. Derrière il y a du grabuge… accrochage dans le deuxième droit. François harponne Luc et dans la confusion repart sans l’attendre. Cette manœuvre est actuellement en revue auprès du comité des commissaires. Après 2 tours Fred fait une valse viennoise et se retrouve 4e derrière Michel, Eric et Jan. Suivent Bert, Georges, Yves et François. Au dixième tour Vincent qui se fait prendre un tour suit son coéquipier et fait une valse juste devant Jan qui doit ralentir dans Bosch Kurve, Fred qui n’a rien vu ne peut éviter l’accrochage. Après une hésitation il laisse repasser Jan. Au 15e tour François tente un dépassement dans le freinage du premier virage sur Yves, mais l’endroit est délicat et les 2 pilotes se touchent. A nouveau François continue, alors qu’il faisait le dépassement. La faute est moins claire, mais le règlement stipule que celui qui dépasse doit le faire de façon clean et si un accrochage résulte du dépassement il doit attendre l’autre pilote. Le cas en actuellement porté par les 2 écuries devant les tribunaux viennois, mais les choses risquent de prendre du temps car François tient absolument à imposer sa langue lors du jugement ce qui est autorisé par la loi autrichienne (c’est pas vrai je vous rassure).

A la mi-course, Jieffe s’est arrêté dans son stand victime de visions sanglantes. Encore les barres rouges ! Il paraîtrait que le patron de son écurie Sean Gay de BOR aurait fait appel à l’hôpital psychiatrique Sigmund Freud afin de traiter ce cas. Plus tard Vincent aura un freeze, ce qui correspond à une crampe du cerveau. Il sera également envoyé à cet hopital afin d’y subir un Riboute de la part d’un ribouteux. François sera également victime d’un problème au niveau du cerveau. Il paraitrait qu’il se prenait pour John Travolta du temps du DISCO, et se permettait des figures tellement osées que cela éjectait tout le monde de la piste ;o).

Au final, je suis heureux d’annoncer la première victoire de Michel qui a évité le virus du syphtère, devant un superbe Eric en cooper SVP. Jan complète le podium. Au championnat Alpha prend le large et Eric se rapproche de Fred.

Nouvelle écrite par: Fred le 24-09-2004 21:04


::Commentaires::
il n'y pas de commentaires pour cette news
Créé par Copay Sébastien. Copyright www.lbgpl.be 2006